Charte du digital

Fin janvier 2016, ce sont 10 fédérations d'agents généraux d'assurance de 9 pays de l'Union Européenne qui ont signé une charte du digital.
10 Fédérations d'agents d'assurance de 9 pays d'Europe ont signé fin janvier une Charte du digital.
 
Dans le contexte actuel de transformation de la distribution en assurance - modification de la réglementation mais aussi et surtout « digitalisation des échanges » - cette Charte traduit la volonté des agents généraux d'assurance européens d'être les moteurs et les acteurs de cette « révolution digitale ».
 
Elle repose sur une affirmation forte : les agents généraux d'assurance ne sont pas contre le digital, mais cet outil doit rester au service de la relation humaine entre les agents généraux et leurs clients et les agents généraux et leur compagnie mandante.
 
Les compagnies d'assurance essaient toutes d'intégrer le digital dans leur organisation dans l'optique de moderniser leur réseau de distribution, voire d'en inventer de nouveaux. Les agents généraux d'assurance européens se trouvent confrontés aux mêmes défis : nouvelle concurrence, risque de perte de contact avec les clients, évolutions dans la relation agents généraux / compagnies d'assurance,.
Avec cette Charte, les signataires entendent affirmer, souligne Patrick Evrard, Président d'agéa, que « le digital est un moyen de moderniser les agences mais ne doit pas se traduire par des baisses de commissionnement et de revenus pour les agents ». 
 
La Charte constitue la première position commune des agents généraux en dehors des actions engagées par le Bipar pour défendre l'ensemble des intermédiaires sur ce sujet.
 
10 fédérations d'agents généraux d'assurance, 9 pays de l'Union Européenne, charte, digital, 10 fédérations d'agents généraux d'assurance, 9 pays de l'Union Européenne, charte, digital