MBA "Agent Général" : Les étudiants témoignent !

30/10/2019 : La première promotion du MBA "Agent Général - Entrepreneur Dirigeant d'assurance" a débuté le 2 septembre dernier. Les étudiants qui la composent passeront leur Grand Oral le 14 novembre prochaine et, en cas d'obtention, se verront remettre leur diplôme le 2 décembre. Après deux mois de formation, ils ont pour la plupart d'entre eux, aux profils et aux parcours différents, accepté de nous livrer leurs premières impressions.
"J’étais depuis 9 ans collaborateur chez Axa : chargé de clientèle dans un premier temps, puis chargé de développement commercial depuis 5 ans. La récupération d’une quatrième agence dans la région de Pau m’a permis de programmer avec mes deux anciens employeurs une association, qui prendra acte dès 2020. Aussi Axa m’a-t-elle détaché sur cette formation pour muscler mes compétences managériales et entrepreneuriales, tout en m’assurant qu’il n’y aurait pas de redite aux vues des connaissances sur les produits que j’avais déjà acquises à travers mon ancien poste. Et, bien que nous accusons un effet de « première promotion » et donc de rodage, force est de constater que cette formation s’est avérée en adéquation avec ce qu’il me fallait enrichir. Si je connaissais très bien le métier d’agent général, j’ai gagné des certitudes concernant ses versants réglementaires et managériaux. Les rencontres au sein de notre promotion ont ajouté à cela une méthode comparative très constructive en plus d’être conviviale. Nous parlons dès à présent entre nous comme de véritables chefs d’entreprises, évoquant tour à tour des questions telles que la rémunération ou le pilotage. À quoi il faut ajouter, à mes yeux, un bon logiciel d’e-learning et une administration de l’IFPASS qualitative !"
Nicolas Baillinou-Massey, 41 ans, Pau (64)

"Fils d’agent Allianz et collaborateur commercial au sein de son agence à Valence, j’ai choisi de de faire cette formation, conseillée par mon père (président délégué agéa du département de la Drôme), dans l’idée, à l’avenir, de reprendre ou créer un portefeuille en totale autonomie. Son idée fut la bonne puisqu’elle me permet de façonner une vision du métier différente de celle que j’avais pu expérimenter par le biais de mon expérience de collaborateur ou de ma formation effectuée chez Allianz. En effet, les dimensions managériales et entrepreneuriales m’apparaissent avec plus de clarté et de sens. Ici nous parlons de la profession de manière plus générale, plus omnisciente, et les différentes interventions (d’agents, d’avocats, de courtiers…) nous confortent dans une idée primordiale : un agent qui s’en sort, c’est un agent qui sort ! Prospecter, prendre parti, innover font à présent partie du quotidien de l’agent, ce qu’on assimile parfaitement à l’issue du MBA, malgré un temps de formation finalement court ! Le diplôme, par la hauteur de vue qu’il procure, me permettra en tout cas d’explorer sereinement les possibilités qui s’offriront à moi lorsqu’il me faudra acquérir un portefeuille."
Josselin Bontemps, 27 ans, Valence (26)

"Une amie agent générale m’a récemment proposé de devenir son associée, après quoi nous avons, avec un troisième acolyte, signé une Lettre d’agrément avec Aviva prévoyant la reprise de deux agences à Villefranche-sur-Saône et Genay au 1er janvier 2020. N’étant pas originaire du milieu assurantiel, cette formation, recommandée par la compagnie mandante, m’a permis de mieux comprendre les fondements de la profession et d’en extraire une image bien plus positive qu’elle ne l’était pour moi auparavant. Nous y développons une capacité certaine à prendre de la hauteur sur le métier et ses différentes composantes : managériale, social, business plan, etc. Ce qui nous permettra, selon moi, de mieux évoluer notre capacité à rester sur la bonne voie une fois entrés dans celui-ci et mis en situation. En outre, le format de notre promotion nous accorde une certaine indiscipline collective à travers les très nombreux échanges que nous effectuons entre nous. De sorte que nous apprenons autant de nos camarades que des formateurs ! Y compris et indirectement sur les produits, puisque nous ne provenons pas des mêmes compagnies ou des mêmes sphères professionnelles. Tous ces éléments m’assurent une motivation grandissante, me permettent de me projeter, et, en définitive, de mieux adhérer aux us voulus par le métier d’agent !"
Blandine Carrese, 48 ans, Villefranche-sur-Saône (69)

"Inspecteur gérant d’agence pour AXA depuis deux ans, j’ai monté un projet de reprise d’agence en association, validé la même compagnie. Celle-ci m’a alors dirigé vers cette formation pour compléter la sienne, tandis que je sécurisais le portefeuille de l’agence en question. Cet enchevêtrement entre les deux a beaucoup de sens, puisque le MBA me concède une vision plus large, englobant la gestion d’entreprise ou la rationalisation de son outil de travail. J’ai notamment pu y découvrir et approfondir des versants du métier que je connaissais peu, tels le pilotage d’un plan d’action, notamment pour aller chercher de nouveaux clients ; versant avec lequel tous les agents ne sont pas forcément familiers. J’ai également beaucoup apprécié les interventions et cours qui abordaient la digitalisation et les outils mis à disposition pour y répondre ; ce qui m’a par ailleurs fait prendre conscience du retard dont on pouvait parfois témoigner. Mais le plus grand intérêt du MBA réside certainement dans l’inspiration mutuelle que nous pouvons avoir les uns et les autres pour nos futures organisations respectives."
Alexandre De Freitas, 36 ans, Méru (60)

"Fils et collaborateur d’agent général AXA à Nantes, je souhaite profiter de cette formation pour prendre ma place dans le monde de l’intermédiation d’assurance. À cet égard, la formation MBA me confère un préalable de qualité, non seulement du fait de l’étendue des sujets abordés (techniques d’assurance et entrepreneuriaux), mais également grâce aux nombreuses conversations qu’elle permet au sein même de notre promotion. Nous venons tous d’horizons différents, ce qui occasionne un brassage d’échanges intéressants, variés et positifs, complétés par ceux que nous réalisons avec les différents intervenants qui misent énormément sur l’interaction. D’autant plus que ceux-ci, professionnels, nourrissent un discours plus opérationnel, lié à la vie réelle de l’agent général."
Nicolas Fleury, 32 ans, Nantes (44)

"Je ne connaissais aucunement le secteur assurantiel il y a encore quelques mois de cela lorsque, via un poste LinkedIn, j’ai participé à un Job Dating avec AXA, avant d’être admise à la 1ère promotion de ce MBA où j'ai candidaté par démarche personnelle, et dont j’ai eu connaissance grâce au Webinar d’informations sur le métier d'Agent Général en Assurance organisé par agéa . A l'issue du 1er mois de formation, j’ai présenté en parallèle mon projet de reprise d'agence, validé par le Comité Directeur AXA. Celui-ci a unanimement salué la qualité de ma présentation, qui se démarquait des autres sur de nombreux aspects : compréhension des objectifs, maîtrise du jargon, esprit entrepreneurial. Cette différence est notamment nourrie par la cohésion du groupe d’apprenants MBA qui permet beaucoup d’interactions et même de coaching mutuel – y compris de ceux qui appartiennent déjà à la « maison » AXA. Une manière parfaite de découvrir un métier que je ne connaissais presque pas il y encore peu, et qui à présent m’apparaît comme une évidence. Toutefois, je n’avais pas mesuré que la réglementation qui encadre la profession serait à ce point omniprésente et intrusive ! Heureusement, les supports e-learning, très complets et disponibles en amont, nous permettent de débroussailler les différentes thématiques, avant d'interagir dans le vif du sujet avec des intervenants de qualité, qui connaissent bien la réalité du terrain qui sera demain le nôtre."
Christine Foulon, 39 ans, Millau (12)

"Après 20 années passées dans le secteur informatique et des télécoms je souhaitais m’accorder une seconde carrière professionnelle plus entrepreneuriale. J’avais toutefois mené certains projets intrapreneuriaux (ndlr : projets entrepreneuriaux au sein d’une entreprise) ainsi que d’autres extérieurs dans l’hôtellerie-restauration. Aussi le modèle de l’agent général me paraissait correspondre le mieux à cet équilibre entre intrapreunariat entrepreneuriat, en dépit d’être étranger au monde de l’assurance. De fil en aiguille (réunion d’informations agéa, connaissance du lancement du MBA via les réseaux sociaux..), j’ai réussi à intégrer cette formation, afin de décider, en bonne connaissance de cause, d’intégrer et d’investir ou non dans cette industrie. Au terme d’un mois de formation je peux à présent certifier mon intention de devenir agent général, dont les enjeux (articulation entre la force des compagnies, le rôle de l’agent et la FFA) et challenges (transformation, disruption de l’industrie par le digital, qui appartient à mon ADN) y sont bien mesurés et intériorisés. Si ce diplôme m’a fourni une culture et un vocable, il m’a surtout apporté une vision ! Je peux dès à présent, et posément, prendre le temps de bâtir un projet, comprendre les stratégies des différentes compagnies d’assurances avant de lancer ma propre entreprise."
Charles Gresset, 48 ans

"Collaboratrice dans une agence AXA à Belfort, j’ai découvert le MBA grâce à un permanent régional d’agéa (Jérémy JACQUEMIN), venu me rencontrer quand il a eu connaissance de mon projet d’association avec ma mère (Claudine HEITMANN). Suite à la validation de mon projet de reprise de portefeuille par Axa, j’ai eu l’opportunité de pouvoir intégrer cette formation et de poursuivre ensuite avec le CPAG Axa. La richesse de ce MBA réside dans la mixité des profils des apprenants. Cela permet une vision objective du métier d’agent général. L’expertise et l’expérience des intervenants nous permettent d’avoir un bagage solide et une vision terrain de notre future profession. Ces deux formations (MBA et CPAG Axa) me permettront d'être correctement préparée à débuter mon activité en Janvier 2020."
Lucie Heitmann, 26 ans, Belfort (90)

"Après 15 ans d’expérience dans la Gestion d’Actifs, dont 10 années pour un grand groupe d’assurance, je réfléchissais depuis plusieurs années à ce projet entrepreneurial pour mener la suite de ma carrière. Grâce aux équipes d’agéa présentes au dernier salon de l’entreprise, j’ai pris ma décision de candidater au MBA pour m’offrir un solide éclairage sur le métier d’agent en 2019 et sur ses évolutions à venir. Mes attentes étaient assez fortes sur le programme, notamment sur sa composante de chef d’entreprise, très fortement mis en avant avec succès. Les intervenants constituent également un point fort de la formation : des professionnels face à des professionnels, parlant ainsi le même langage et échangeant leurs histoires. D’ailleurs pour certains intervenant eux même agents, nos discussions constituent un retour précieux en particulier sur leurs débuts au lancement. Les expériences et anecdotes sont diverses et aident la promo à se préparer à entrer dans cette profession pleine de surprises !"
Sylvain Lemousy, 40 ans, Sud-Est

"J’opère dans le secteur de l’assurance depuis plus de 20 ans durant lesquels j’ai œuvré pour le compte de plusieurs compagnies. Je reprends au 1er janvier 2020 une agence Aviva en association. Aviva m’a offert la possibilité d’effectuer ce MBA avant mon installation et je les en remercie vivement. Ce diplôme propose un modèle très intéressant, par le biais, notamment, d’un e-learning qui octroie tous les prérequis nécessaires et prépare à un présentiel qui, par conséquent, s’avère plus participatif. Ces cours en présentiel évitent ainsi la redondance des sujets déjà abordés et donnent plus de latitude aux intervenants, de grande qualité. En effet, le fait que ceux-ci soient des professionnels qui font de la formation et non de purs formateurs appelle des cours moins déconnectés de la réalité. Enfin, cette formation, par son cadre (rencontres avec de nombreux acteurs du métier, présences occasionnelles dans les locaux de la Fédération), alloue un sentiment d’appartenance à la grande famille des agents généraux et de confiance non-négligeable. Dans ce cadre, nous pouvons aborder tous les sujets, ce qui est extrêmement important avant de se lancer dans cette belle et grande aventure entrepreneuriale."
Olivier Lequeux, 50 ans, Maisons-Laffitte (78)

"Je suis salariée chez Gan Assurances, où j’ai occupé différents postes (gestionnaire puis animatrice de formation en assurance de personnes, chargée de missions) depuis maintenant 18 ans. Une évolution de statut de salariée à entrepreneur dans cette compagnie m’a conduite à vouloir devenir agent général. Si j’avais déjà travaillé aux côtés d’agents et abordé l’aspect technique du métier, je souhaite à présent m’approprier les autres volets : une vision plus macro du secteur, le management, la comptabilité etc. Le MBA m’a ainsi permis d’analyser outre les spécificités de la compagnie à laquelle je suis attachée, de côtoyer des camarades en provenance d’autres compagnies et de confirmer l’idée que les agents forment un tout semblable, avec un socle commun. De leur côté, les formateurs, qui possèdent une connaissance avérée des clients et de leurs attentes, nous enrichissent et nous aident à grandir. Grâce aux outils et au pilotage d’activité que nous forgeons au sein du MBA, nous assurons un garde-fou qui, je pense, nous permettra de (re)prendre le souffle et la hauteur nécessaire une fois baignés dans les exigences quotidiennes du métier. De plus, ici, tout le monde, des étudiants aux formateurs en passant par les organisateurs et promoteurs du diplôme, croient en cette profession, à ses richesses. Cela accentue notre volonté de tout partager sans filtre, et de continuer à faire évoluer le métier !"
Agnès Tachon, 37 ans, Chambly (60)
Actualités
  • 14/11/2019 : Les trottinettes électriques entrent dans le Code de la route
    Les trottinettes électriques et EDP sont de plus en plus présents dans nos rues mais étaient jusqu'au décret du 23 octobre 2019 relatif à la réglementation des engins de déplacement personnel (1) absents de la réglementation. Ce décret permet d'introduire ces engins dans le Code de la route et de déterminer leurs conditions de circulation.
  • 13/11/2019 : Grenoble, berceau de la Fédération
    La région Auvergne Rhône-Alpes a célébré le centenaire d'agéa le 12 novembre, en choisissant symboliquement comme lieu de cérémonie la ville de Grenoble, où la première Chambre syndicale locale d'agents naquit en 1898, puis la Fédération en 1919.
  • 12/11/2019 : Compétence Agent : agéa Formation s'allie à AF2A pour élargir son offre
    Un contrat liant agéa Formation et AF2A, centre de formation spécialisé dans le secteur de l'assurance, proposera pour 2020 un nouveau dispositif de formation, "Compétence Agent ", avec une offre élargie pour les agents généraux.
  • 12/11/2019 : Un Hackathon couru d'innovations
    La Fédération organisait à l'occasion du TDay Insurance du 7 novembre son tout premier Hackathon, concours au cours duquel les candidats soumettaient un projet innovant répondant au thème : « Agence de demain : facilitons la distribution d'assurance ». Qui sont les lauréats sortis du lot ? Réponse en lettres et en images.
  • 11/11/2019 : Triangl' se projette à Marrakech
    Le Syndicat d'agents Generali, Triangl', organisait les 6, 7 et 8 novembre son 23e Congrès annuel à l'Hôtel Mövenpick de Marrakech. Sous le credo « On se forme, on s'informe, on se projette », l'événement a été source de nombreux échanges spontanés sur les terres de l'Atlas.
  • 08/11/2019 : agéa à la Journée de l'Agent d'assurance en Tunisie
    Patrick Evrard et Grégoire Dupont se sont rendus, le 29 octobre dernier, à la Journée de l'Agent d'assurance à Tunis. L'occasion de rappeler les similitudes et les singularités de la profession et des marchés respectifs d'un côté et de l'autre de la mer Méditerranée.
  • 30/10/2019 : MBA "Agent Général" : Les étudiants témoignent !
    La première promotion du MBA "Agent Général - Entrepreneur Dirigeant d'assurance" a débuté le 2 septembre dernier. Les étudiants qui la composent passeront leur Grand Oral le 14 novembre prochaine et, en cas d'obtention, se verront remettre leur diplôme le 2 décembre. Après deux mois de formation, ils ont pour la plupart d'entre eux, aux profils et aux parcours différents, accepté de nous livrer leurs premières impressions.
  • 30/10/2019 : Nouveaux documents de souscription au contrat de prévoyance SwissLife
    Suite au nouvel accord de branche du 13 novembre 2018, le contrat de prévoyance du groupe SwissLife, négocié par agéa PROMOTION, fait peau neuve et propose un tarif préférentiel de 0.93% de la masse salariale brute annuelle.
  • 29/10/2019 : Frais de santé : mise en conformité 100% santé
    Un avenant, signé le 17 septembre 2019 et applicable au 1er janvier 2020, a rappelé la nécessité de mettre les contrats santé à jour selon la réforme 100% santé. Le contrat AXA, référencé par la branche, l'a été automatiquement. Un courrier sera adressé aux agents concernés dans le courant du mois d'octobre pour une application au 1er janvier 2020.
  • 29/10/2019 : RGPD : Signature d'un Accord entre agéa et la FFA
    Le 2 octobre 2019, notre Fédération et la Fédération Française de l'Assurance (FFA) ont conclu un Accord relatif au Règlement général sur la protection des données à caractère personnel (RGPD).
La première promotion du MBA "Agent Général - Entrepreneur Dirigeant d'assurance" a débuté le 2 septembre dernier. Les étudiants qui la composent passeront leur Grand Oral le 14 novembre prochaine et, en cas d'obtention, se verront remettre leur diplôme le 2 décembre. Après deux mois de formation, ils ont pour la plupart d'entre eux, aux profils et aux parcours différentes, accepter de nous livrer leurs premières impressions., La première promotion du MBA "Agent Général - Entrepreneur Dirigeant d'assurance" a débuté le 2 septembre dernier. Les étudiants qui la composent passeront leur Grand Oral le 14 novembre prochaine et, en cas d'obtention, se verront remettre leur diplôme le 2 décembre. Après deux mois de formation, ils ont pour la plupart d'entre eux, aux profils et aux parcours différentes, accepter de nous livrer leurs premières impressions.