Les nouvelles mobilités enfin réglementées

28/01/2020 : Les nouveaux engins de déplacement personnel continuent de faire l'actualité. Tandis que les trottinettes sont de plus en plus nombreuses à être mises à disposition des usagers en plus de celles détenues par ceux-ci ou les autres gyropodes et hoverboard, ils font à présent leur entrée dans le code de la route.
Le 26 octobre 2019, le décret n°2019-1082 du 23 octobre 2019 est entré en vigueur, venant réglementer les engins de déplacement personnel. Ces NVEI ou engin de déplacement personnel motorisé (EDPM) sont définis par le législateur à l’article R311-1 § 6.15 du Code de la route comme un « véhicule sans place assise, conçu et construit pour le déplacement d’une seule personne et dépourvu de tout aménagement destiné au transport de marchandises, équipé d’un moteur non thermique ou d’une assistance non thermique et dont la vitesse maximale par construction est supérieure à 6km/h et ne dépasse pas 25km/h ». Ce même article précise toutefois qu’un gyropode « peut être équipé d’une selle» (1).

Cette définition est large, et doit permettre l’arrivée de nouveaux types d’EDPM sur le marché. À ce jour, sont concernés par cette nouvelle réglementation les EDPM suivants :

• Trottinette électrique
• Gyropode
• Hoverboard
• Roue gyroscopique (ou gyroroue ou monoroue)
• Vélo gyroscopique (dérivé de la gyroroue équipée d’une selle)
• Rollers électriques

Si le propriétaire d’un de ces véhicules ou les loueurs n’ont pas à immatriculer le véhicule, le décret l’oblige à instaurer une assurance en RC. Les EDPM sont assimilés à des VTM et dépendent donc du régime instauré par la loi Badinter du 5 juillet 1985.

Cependant, les vélos à assistance électrique ne sont pas concernés par cette réglementation. En effet, l’assistance électrique s’active uniquement lorsque le cycliste pédale et cesse lorsque celui-ci s’arrête ou dépasse 25km/h. Enfin le moteur ne doit pas avoir une puissance supérieure à 250 watts.

Si les éléments ci-dessous ne sont pas respectés, le vélo peut être considérer comme un deux roues, et donc soumis à l’obligation d’assurance.

Équipement de l’engin :

♦Éclairage : feu avant et arrière (nuit et jour) / catadioptre
♦ Avertisseur sonore
⇒ En cas d’absence d’éclairage : amende de 11 euros

Conducteur :

♦ Âge minimum : 12 ans
♦ Interdiction de transporter un passager
⇒ En cas de transport de marchandises ou de personnes : amende de 35 euros
♦ Casque obligatoire hors agglomération (route limitée à 80km/h
⇒ En cas de non port du casque : amende de 135 euros
♦ Port d’un vêtement ou équipement rétro-réfléchissant
⇒ En cas de non port de ce vêtement : amende de 35 euros

Circulation :

♦ En agglomération : circulation sur les bandes ou pistes cyclables. En cas d’absence sur les routes limitées à 50km/h, sur les trottoirs au pas
⇒ En cas de non respect : amende de 35 euros
♦ Hors agglomération : circulation sur les voies vertes et les pistes cyclables
⇒ En cas de non respect : amende de 35 euros

!! Attention : les autorités locales peuvent déroger aux règles de circulation édictées ci-dessus.

Actualités
  • 27/07/2020 : Courtage accessoire : du changement dans la Médiation
    À compter du 1er août prochain, La médiation de l'Assurance gérera la médiation relative au courtage accessoire des agents, et non plus agéa Solutions. Toutes le informations.
  • 24/07/2020 : Aides à l'embauche des jeunes : le gouvernement s'active
    L'État accompagnera chaque jeune qui en a besoin", par ces mots Jean Castex a introduit une série de communications, venant détailler les aides que l'Exécutif entend mettre en oeuvre pour faciliter l'embauche des jeunes. Focus selon les différents types de contrats.
  • 23/07/2020 : Un nouvel assureur en LPS s'installe en France
    Le marché de l'assurance construction français voit arriver un nouvel assureur, exerçant en Libre Prestation de Services, Accelerant. L'occasion de rappeler aux agents, pratiquant le courtage accessoire, de prêter une grande attention relative à la chaîne de distribution et au porteur de risque, pour toute nouvelle société entrante.
  • 15/07/2020 : L'aide à l'embauche via les Emplois francs
    Le dispositif d'Emploi franc permet à un employeur de bénéficier d'une aide lorsqu'il embauche un habitant résidant dans un quartier prioritaire de la politique de la ville (QPV). Depuis le 1er janvier 2020, le dispositif est généralisé à l'ensemble des QPV pour une durée d'un an.
  • 10/07/2020 : Le congé consécutif au décès d'un enfant prolongé
    À compter du 1er juillet, les employeurs doivent accorder à leurs salariés, ayant perdu un enfant, un nouveau congé dit « de deuil », qui vient se juxtaposer au congé pour décès prévu dans la convention collective.
  • 30/06/2020 : COVID-19 : Les résultats de notre enquête socio-économique
    Afin d'avoir un regard plus affûté sur les impacts qu'a pu avoir la crise sanitaire et économique sur les réseaux d'agents, nous vous avons, il y a un mois, sollicité pour une enquête. 1 730 agents y ont contribué : leurs réponses reflètent une certaine résilience, doublée toutefois d'une relative inquiétude.
  • 29/06/2020 : Une assemblée générale tout en virtuel
    Si le contexte de sortie de crise n'était pas favorable à la tenue d'une assemblée générale cérémonielle, l'édition 2020 a toutefois bien eu lieue sous un format "webinaire". Une composition inédite qui n'a pas empêché le Président de la Fédération d'aborder un nombre conséquent de sujets d'actualités, notamment celui de la perte d'exploitation.
  • 26/06/2020 : Perte d'exploitation : L'ACPR conforte la position d'agéa
    L'ACPR a sollicité les vingt plus grands assureurs français en dommages pour une enquête au sujet des garanties relatives à la perte d'exploitation en cas d'épidémie. Il confirme ainsi l'exclusion quasi-générale de ces dernières (93,3%).
  • 25/06/2020 : COVID-19 : Un nouveau protocole de déconfinement
    Le protocole national de déconfinement a été publié le 24 juin dernier par le ministère du travail. Il se substitue aux fiches métiers validées par la branche professionnelle et le Ministère du Travail.
  • 24/06/2020 : Appels et courriers frauduleux au nom de l'ACPR : soyez vigilants !
    L'ACPR alerte les agents généraux sur l'existence d'appels et de courriers douteux usurpant son identité dans le but de collecter des fichiers client. De telles sollicitations doivent faire l'objet d'un grand discernement !
Les nouveaux engins de déplacement personnel continuent de faire l'actualité. Tandis que les trottinettes sont de plus en plus nombreuses à être mises à disposition des usagers en plus de celles détenues par les usagers ou les autres gyropodes et hoverboard, ils font à présent leur entrée dans le code de la route., Les nouveaux engins de déplacement personnel continuent de faire l'actualité. Tandis que les trottinettes sont de plus en plus nombreuses à être mises à disposition des usagers en plus de celles détenues par les usagers ou les autres gyropodes et hoverboard, ils font à présent leur entrée dans le code de la route.