Congrès C2I à Angers: tout un programme !

27/11/2019 : Ville de confluences oblige, Angers a accueilli le 3ème Congrès annuel Inter-régional et Inter-syndical d'agéa. Le 25 et 26 novembre, 354 agents en provenance des quatre régions du Nord-Ouest de la France s'y sont réunis. Et le programme était aussi conséquent que la diversité d'agents réunis : réforme des retraites, RGPD, obligation de conseils sous la DDA, et bien d'autres.
Sous l’espace de bois et de verre du Centre des congrès d’Angers débute le Congrès C2I le 25 novembre. Pour la troisième année consécutive, il réunit les agents généraux en provenance de Bretagne, Centre – Val de Loire, Normandie et Pays de la Loire, et de la plupart des Syndicats d’agents. Il débutera et se conclura par deux formations DDA compatibles, abordant des sujets aussi actuels que l’est la nécessité de soustraire aux 15 heures de formation obligatoire. La première de ces formations, et donc première intervention de ce Congrès, concerne la réforme des retraites et la loi Pacte. Le Président de la CAVAMAC, Sylvain de Nombel, s’attarde sur les changements des droits des agents, et leurs implications quant aux stratégies d’épargne. En effet, la baisse globale des droits (1) devrait inciter la souscription de surcomplémentaires ou d’autres démarches pour améliorer ses revenus au moment de la retraite. Des enjeux au desquels le secteur assurantiel joue un rôle prépondérant. Ce dont les agents, tant en qualité d’assureurs que d’actifs, doivent avoir conscience. 

S’en suit une série de réunions des syndicats verticaux, puis une autre d’ateliers. Trois ateliers pour trois thématiques : digitale, avec Aurélie Robert, fiscale, avec FITECO (Cabinet d'expertise comptable), et RH, avec Anne Boux de Casson. Cette première journée se conclut par les assemblées générales des quatre régions agéa organisatrices, conduites par leurs présidents : Hervé Rouault (Bretagne), Bernard Labattut (Centre – Val de Loire), Fernando Gonçalves (Pays de la Loire) et Michel Onnée (Normandie).

La deuxième journée commence avec le discours du président d’agéa, Patrick Evrard. Dans le cadre de ces journées d’échanges entre syndicats verticaux et horizontaux, il rappelle l’importance de la force du collectif. Et plus particulièrement de la nécessité de fédérer et communaliser les travaux entre Syndicats d’agents et régions (et départements) d’agéa. Seule manière selon lui de présenter un visage uni du syndicalisme et de renforcer les actions de la Fédération. Il s’attarde par la suite sur la professionnalisation des agents généraux. Ce volet est actualisé par la mise en place en 2020 d’Executive Certificate, de Compétence Agent et de nouvelles sessions du MBA Agent Général –Entrepreneur Dirigeant d’Assurance – dont la première vient d’être clôturée. Il évoque également les avancées respectives des groupes de travail menés conjointement par agéa et la FFA. L’un se rapporte à l’association en SARL, et fait l'objet de très nombreux échanges, en entente avec les compagnies. L’autre à la rémunération,  qui touche directement la valeur ajoutée de l'agent. D'autres négociations sont mentionnées comme celles entretenues avec le BIPAR, pour la conservation du système de commissions. Ce que Patrick Evrard a rappelé avant de remercier les présidents de région pour leurs travaux.


Suit une table ronde au sujet plénier, animée par Yves-Alain Legrand, président adjoint d'agéa : « Les outils informatiques dans le contrat de travail et les relations salariés employeurs ». Le RGPD et plus généralement le nomadisme lié à l’activité des agents généraux sont ainsi abordés sous trois angles. Juridique, avec Jérôme Speroni (juriste mandat et intermédiation), social, avec Emmanuelle Jacquot (juriste en droit social), technique, avec François le Gagnec (expert informatique). Manière entre les trois intervenants de conjuguer problématiques juridiques et solutions concrètes : messageries partagées, accès pour les collaborateurs, usages des réseaux sociaux, sécurité contre le piratage informatique, etc. 

Enfin, la formation relative à l’obligation de Conseils sous la DDA conclut le Congrès. Animée par Jérôme Speroni, elle permet dans un premier moment de rappeler les assises juridiques de ces différentes obligations (les deux directives européennes et la jurisprudence). Avant de les disséquer : obligations de présentation, d’information sur le produit, d’attestation de la remise des informations précontractuelles. Sans omettre le devoir de conseil, conditionné par la DDA avec la mise en place de 3 niveaux (le 1er pour l’agent général), écrit, motivé et effectué avant la conclusion du contrat. L’occasion d'étudier la vente à distance et ce qu’elle implique en termes législatifs bien spécifiques. Cette approche pratique et conformité des textes juridiques clôt ainsi deux journées de travaux, une fois de plus riches en échanges et en informations.

Citations

« (1) Celle-ci pourra être due à la baisse des cotisations pour un grand nombre d’agents ou l’absence de constitution de retraites publiques sur la frange des revenus supérieurs à 120 000 euros, »

Actualités
  • 15/01/2020 : Prime Macron 2020 : tout sur l'accord d'intéressement
    Dans la loi de financement de sécurité sociale promulguée fin décembre 2019, l'article 7 précise que le versement de la prime MACRON aux salariés nécessite la mise en oeuvre d'un accord d'intéressement.
  • 14/01/2020 : "Développons notre agence en équipe", ou le nerf du métier
    Pour la deuxième année d'affilée, agéa organisait le 13 janvier un colloque portant à la fois sur l'actualité sociale juridique et les thématiques liées au management RH de l'agence, du recrutement à la fidélisation en passant par les projets communs. L'occasion pour les 70 agents présents de saisir un panorama sur leur stratégie et expérience agence.
  • 26/12/2019 : agéa aux couleurs de Noël
    Comme chaque année, les régions agéa ont joué le jeu du petit Noël à l'occasion de l'opération "Arbre de Noël". Si les différents pères Noël n'ont pas manqué de délivrer aux enfants d'agents leurs paquets avant l'heure, les différentes activités et spectacles proposés ont pu leur inspirer un avant-goût de vacances.
  • 12/12/2019 : Executive Certificate : une nouvelle formation de haut niveau pour les agents généraux
    En 2020 agéa et l'IFPASS mettent sur pied un mécanisme de formation pour perfectionner son business et s'approprier les changements constants du métier.
  • 11/12/2019 : Prime Macron 2020 : Ce qu'il faut savoir
    L'article 7 du projet de loi de financement de la sécurité sociale précise que le versement de la prime sur le pouvoir d'achat aux salariés, reconduite, nécessite la mise en place d'un accord d'intéressement. Le Conseil constitutionnel a toutefois été saisi.
  • 10/12/2019 : Assureurs en LPS : l'ACPR entend sévir
    Le 25 novembre 2019 L'ACPR prononce à l'encontre de l'assureur en LPS Elite Insurance une interdiction de commercialisation des contrats en France pendant 2 ans.
  • 08/12/2019 : Une première promotion couronnée de succès !
    Le 2 décembre, agéa et l'IFPASS étaient à la fête. Moins pour célébrer l'achèvement de la première session du MBA Agent Général - Entrepreneur Dirigeant d'assurance (qui se rééditera) que féliciter les 17 premiers lauréats de cette promotion inaugurale !
  • 27/11/2019 : Le démarchage téléphonique strictement encadré
    Le 19 novembre 2019, le Comité consultatif du secteur financier (CCSF) a rendu un Avis sur le démarchage téléphonique en assurance. Une nécessité afin de mettre au ban de mauvaises pratiques de quelques acteurs sur le marché et qui ont abouti à tromper les consommateurs.
  • 27/11/2019 : Congrès C2I à Angers: tout un programme !
    Ville de confluences oblige, Angers a accueilli le 3ème Congrès annuel Inter-régional et Inter-syndical d'agéa. Le 25 et 26 novembre, 354 agents en provenance des quatre régions du Nord-Ouest de la France s'y sont réunis. Et le programme était aussi conséquent que la diversité d'agents réunis : réforme des retraites, RGPD, obligation de conseils sous la DDA, et bien d'autres.
  • 27/11/2019 : Sur le terrain du courtage accessoire
    Les agents généraux ont la possibilité de pratiquer le courtage accessoire. Ce dernier est cependant très encadré. agéa a recruté un chargé de mission pour mieux cerner les possibilités et les mesures de cette activité.
Ville de confluences oblige, Angers a accueilli le 3ème Congrès annuel Inter-régional et Inter-syndical d'agéa. Le 25 et 26 novembre, 300 agents en provenance des quatre régions du Nord-Ouest de la France s'y sont réunis. Et le programme était aussi conséquent que la diversité d'agents réunis : réforme des retraites, RGPD, Obligation de conseils sous la DDA, et bien d'autres., Ville de confluences oblige, Angers a accueilli le 3ème Congrès annuel Inter-régional et Inter-syndical d'agéa. Le 25 et 26 novembre, 300 agents en provenance des quatre régions du Nord-Ouest de la France s'y sont réunis. Et le programme était aussi conséquent que la diversité d'agents réunis : réforme des retraites, RGPD, Obligation de conseils sous la DDA, et bien d'autres.