Un nouvel assureur en LPS s'installe en France

23/07/2020 : Le marché de l'assurance construction français voit arriver un nouvel assureur, exerçant en Libre Prestation de Services, Accelerant. L'occasion de rappeler aux agents, pratiquant le courtage accessoire, de prêter une grande attention relative à la chaîne de distribution et au porteur de risque, pour toute nouvelle société entrante.
Créée en 2018, la société exerçant en LPS Accelerant Insurance Limited, basée à Malte, souscrit à présent en France des contrats d’assurance dommages ouvrages. Aussi les agents généraux pratiquant le courtage accessoire peuvent-ils être amenés à passer par ce distributeur à défaut, sur certains risques, d’offre suffisante de produits par la mandante.

Nous ne pouvons que conseiller aux agents faisant le choix de placer ses contrats auprès de ce nouvel assureur de faire montre d’une certaine attention quant à la chaine de distribution et au porteur de risque. En effet, rappelons que l’assurance construction a connu en 2018 une grave crise consécutive aux défaillances en série des sociétés en LPS, pour la plupart basées dans des pays de l’Espace Économique Européen où la régulation s’avère moins rigoriste (Irlande, Malte, Gibraltar…)*.

En ce sens, et à titre de repère, le BIPAR, la fédération européenne des intermédiaires d’assurance, a publié une série de critères permettant de juger la fiabilité d’un assureur quel qu’il soit :
  • L’étendue de la garantie proposée
  • La flexibilité de l’assureur à accorder la garantie
  • L’image et la réputation de l’assureur tout particulièrement en matière de gestion des sinistres
  • La sécurité financière de l’assureur
  • La qualité et la clarté des documents fournis
  • La rapidité de l’assureur dans l’émission de l’offre et des documents contractuels
  • La ponctualité dans les renouvellements des contrats
  • La compétence technique des salariés de l’assureur
  • La qualité et la disponibilité du service fourni aux assurés
  • La qualité des autres services de l’assureur, sa proximité géographique
Pour rappel, les conditions d’exercice de votre courtage accessoire sont à vérifier au titre de votre mandat (cf accord d’entreprise).

*Aussi le devoir de conseil inhérent à l’activité des agents généraux requiert de leur part une veille constante, pour mieux justifier ce choix de collaboration auprès de la mandante. Rappelons également que des partenaires fiables, établis ou potentiels, distribuant des produits de dommages ouvrages ont été identifiés, les porteurs des risques l’ayant été tout autant. Et il n’est pas interdit que tout nouvel entrant sur le marché de l’assurance construction n’intègre ce cercle. Une attention méticuleuse doit, dans tous les cas, rester de mise, comme pour tout nouvel arrivant.
Actualités
  • 27/07/2020 : Courtage accessoire : du changement dans la Médiation
    À compter du 1er août prochain, La médiation de l'Assurance gérera la médiation relative au courtage accessoire des agents, et non plus agéa Solutions. Toutes le informations.
  • 24/07/2020 : Aides à l'embauche des jeunes : le gouvernement s'active
    L'État accompagnera chaque jeune qui en a besoin", par ces mots Jean Castex a introduit une série de communications, venant détailler les aides que l'Exécutif entend mettre en oeuvre pour faciliter l'embauche des jeunes. Focus selon les différents types de contrats.
  • 23/07/2020 : Un nouvel assureur en LPS s'installe en France
    Le marché de l'assurance construction français voit arriver un nouvel assureur, exerçant en Libre Prestation de Services, Accelerant. L'occasion de rappeler aux agents, pratiquant le courtage accessoire, de prêter une grande attention relative à la chaîne de distribution et au porteur de risque, pour toute nouvelle société entrante.
  • 15/07/2020 : L'aide à l'embauche via les Emplois francs
    Le dispositif d'Emploi franc permet à un employeur de bénéficier d'une aide lorsqu'il embauche un habitant résidant dans un quartier prioritaire de la politique de la ville (QPV). Depuis le 1er janvier 2020, le dispositif est généralisé à l'ensemble des QPV pour une durée d'un an.
  • 10/07/2020 : Le congé consécutif au décès d'un enfant prolongé
    À compter du 1er juillet, les employeurs doivent accorder à leurs salariés, ayant perdu un enfant, un nouveau congé dit « de deuil », qui vient se juxtaposer au congé pour décès prévu dans la convention collective.
  • 30/06/2020 : COVID-19 : Les résultats de notre enquête socio-économique
    Afin d'avoir un regard plus affûté sur les impacts qu'a pu avoir la crise sanitaire et économique sur les réseaux d'agents, nous vous avons, il y a un mois, sollicité pour une enquête. 1 730 agents y ont contribué : leurs réponses reflètent une certaine résilience, doublée toutefois d'une relative inquiétude.
  • 29/06/2020 : Une assemblée générale tout en virtuel
    Si le contexte de sortie de crise n'était pas favorable à la tenue d'une assemblée générale cérémonielle, l'édition 2020 a toutefois bien eu lieue sous un format "webinaire". Une composition inédite qui n'a pas empêché le Président de la Fédération d'aborder un nombre conséquent de sujets d'actualités, notamment celui de la perte d'exploitation.
  • 26/06/2020 : Perte d'exploitation : L'ACPR conforte la position d'agéa
    L'ACPR a sollicité les vingt plus grands assureurs français en dommages pour une enquête au sujet des garanties relatives à la perte d'exploitation en cas d'épidémie. Il confirme ainsi l'exclusion quasi-générale de ces dernières (93,3%).
  • 25/06/2020 : COVID-19 : Un nouveau protocole de déconfinement
    Le protocole national de déconfinement a été publié le 24 juin dernier par le ministère du travail. Il se substitue aux fiches métiers validées par la branche professionnelle et le Ministère du Travail.
  • 24/06/2020 : Appels et courriers frauduleux au nom de l'ACPR : soyez vigilants !
    L'ACPR alerte les agents généraux sur l'existence d'appels et de courriers douteux usurpant son identité dans le but de collecter des fichiers client. De telles sollicitations doivent faire l'objet d'un grand discernement !