Retour sur le Congrès agéa Île-de-France

21/09/2020 : Première convention syndicale de l'année, le Congrès d'agéa Île-de-France s'est déroulé le 17 septembre au Jardin des Plantes. Retour sur cette journée et ce rassemblement, au format raréfié cette année.
Le fait que le premier rassemblement d’agents généraux, sous forme d'un Congrès, ait eu lieu le 17 septembre montre à bien des égards la particularité de cette année 2020. Les différents évènements organisés par les structures horizontales ou verticales se sont en effet vus les uns après les autres reportés ou annulés ; la faute revenant moins à la motivation des élus qu’à la sévérité des complications dues à la crise sanitaire. Aussi le Congrès régional Île-de-France, initialement prévu en juin, revêt un caractère tout singulier parmi ces rendez-vous incontournables de l’année permettant aux agents d’échanger, de rencontrer leurs élus et leurs partenaires syndicaux.



C’est au Jardin des Plantes que se sont ainsi réunis près de 83 agents franciliens. Du lieu d’échanges informels, à la Galerie de Minéralogie et de Géologie, à celui de la formation - sur la loi Pacte - dans l’amphithéâtre Verniquet, l’espace scientifique parisien devient ainsi le temps d’une journée le terrain judicieux d’un presque retour à la normalité. Normalité du métier qui s'exprime par la solidarité et la communion intra-professionnelle. La plénière débute l’après-midi et s’articule, après le discours d’ouverture de Daniel Hauser, Président de la région agéa, autour de trois présentations. la première s'attarde sur la gouvernance de la biodiversité. La deuxième porte sur l’Intelligence artificielle et l’apport – ou le danger – qu’elle ménage pour la profession. La troisième se concentre sur les EDPM (soit les engins de déplacement personnels motorisés comme les gyropodes ou trottinettes électroniques), l’impact indemnitaire, et donc assurantiel qu'ils engendrent.



L’évènement se clôt par une allocution de Patrick Evrard, président d’agéa, autour de la nécessaire relance de l’activité après un rapide regard sur l’action et le comportement des agents au plus fort de la crise, qualifiés d’exemplaires. Et ce particulièrement lorsqu’il s’est agi d’occuper l’espace pédagogique sur la garantie de la perte d’exploitation en assurance. « L’assurance a toute sa place dans la relance économique française, et les agents [par leur proximité, géographique et avec leurs clients] sont les plus à même de savoir qui doit bénéficier des aides distribuées en priorité » conclue-t-il devant ses pairs. Une manière d’aborder cette rentrée sous l’accent de l’affirmation d’une profession, dans un contexte socio-économique aux repères aléatoires.



Actualités
Première convention syndicale de l'année, le Congrès d'agéa Île-de-France s'est déroulé le 17 septembre au Jardin des Plantes. Retour sur cette journée et ce rassemblement inédits. , Première convention syndicale de l'année, le Congrès d'agéa Île-de-France s'est déroulé le 17 septembre au Jardin des Plantes. Retour sur cette journée et ce rassemblement inédits.