Lionel Eeckman, agent Aréas : "Avec agéa RH, j'ai pu élargir le sourcing"

19/08/2019 : Lionel Eeckman est agent Aréas à Pouzauges et Chantonnay (85). Il a fait appel cette année à agéa RH pour recruter un nouveau collaborateur. Il a accepté de partager avec nous son expérience.
Comment avez-vous découvert agéa RH ?

J’ai entendu parler de ce service au Congrès national des agents généraux l’année dernière au Palais des Congrès. Puis les différentes communications faites à ce sujet, notamment dans les newsletters, m’ont amené à songer à lui lorsque je me suis séparé d’une de mes deux collaboratrices.

Quel usage avez-vous fait d’agéa RH ?

Mes agences fonctionnent avec deux collaboratrices, l’une disposant de missions gestionnaires et comptables, l’autre de missions commerciales. Il me fallait recruter un collaborateur pour ces dernières, donc avec un profil très commercial, ce que j’ai précisé lorsque j’ai missionné agéa RH pour ce recrutement. Le processus a duré entre deux et trois mois (au printemps cette année) et s’est soldé par l’embauche d’une nouvelle collaboratrice répondant pleinement à ces critères.

Comment s’est déroulé le processus de recrutement ?

Il s’est avéré très fructueux car, en plus de me décharger de tous les aspects administratifs qu’implique un recrutement, cela m’a permis d’avoir une vraie assistance et un vrai relai avec lequel discuter. Jessica Maes [Chargée de recrutement chez agéa RH] s’est chargée de filtrer les nombreuses candidatures. Elle m’a transmis les CVs des candidats qu'elle avait sélectionnés suite à un premier entretien, et m'a fait part de ses impressions, au téléphone ou via des notes. C’est agréable, et très important, de ne pas être seul devant une multitude de candidatures et d’avoir quelqu’un avec qui partager ses ressentis vis-à-vis des différents profils. J’ai apprécié son suivi et sa souplesse, ce qui m’a agréablement surpris car, comme certains de mes confrères, j’avais une certaine appréhension vis-à-vis d’un service de recrutement encadré dans une structure syndicale. J’imaginais ainsi une certaine lourdeur administrative, or le processus s’est avéré au contraire très élastique. On a affaire avec un véritable cabinet de recrutement, un service très personnalisé et une bonne communication. La Chargée de recrutement s’est même informée par la suite des évolutions consécutives à l’embauche, si la collaboratrice en question avait réussi sa période d’essai, si elle s’était bien adaptée.

Outre ce processus simplifié, agéa RH vous a-t-il apporté une valeur ajoutée ?

La dernière raison, et non des moindres, pour laquelle j’ai fait appel à agéa RH concernait le sourcing. Exerçant mes activités dans une zone rurale, où les profils commerciaux sont plus rares, je souhaitais élargir le spectre de la recherche à la France entière, prospecter les candidats éloignés mais mobiles. Et cette idée fut la bonne puisque la collaboratrice que j’ai embauchée vient de Paris, était d’accord pour opérer un transfert géographique, en plus d’avoir une expérience notable. Je pense en toute certitude que nous ne nous serions jamais rencontrés sans agéa RH. D’autant que j’avais également opté pour l’option de validation des anciens employeurs proposée par le service, ce qui m’a permis d’affermir l’idée que cette candidate, avec qui je me suis également entretenu à trois reprises, était la bonne. En somme, l’expérience s’est montrée concluante, et les besoins validés.

Citations

« Bilan d'agéa RH - 1er semestre 2019:

♦ Recrutement : 64 nouvelles commandes de recrutement depuis Janvier 2019 dont 29 pourvues par agéa RH.
♦ Gestion de la paie : 23 clients de plus et 49 bulletins traités depuis Janvier 2019
♦ Comoité d'entreprise : 3 000 agents et 5 000 salariés inscrits et 120 commandes »

« Les nouveautés prévues pour le second semestre 2019 :

Un test de personnalité afin de proposer des candidats les plus adaptés au poste.
De nouveaux jobboards (ou outils) pour trouver les meilleurs candidats.
»

Actualités
  • 15/01/2020 : Prime Macron 2020 : tout sur l'accord d'intéressement
    Dans la loi de financement de sécurité sociale promulguée fin décembre 2019, l'article 7 précise que le versement de la prime MACRON aux salariés nécessite la mise en oeuvre d'un accord d'intéressement.
  • 14/01/2020 : "Développons notre agence en équipe", ou le nerf du métier
    Pour la deuxième année d'affilée, agéa organisait le 13 janvier un colloque portant à la fois sur l'actualité sociale juridique et les thématiques liées au management RH de l'agence, du recrutement à la fidélisation en passant par les projets communs. L'occasion pour les 70 agents présents de saisir un panorama sur leur stratégie et expérience agence.
  • 26/12/2019 : agéa aux couleurs de Noël
    Comme chaque année, les régions agéa ont joué le jeu du petit Noël à l'occasion de l'opération "Arbre de Noël". Si les différents pères Noël n'ont pas manqué de délivrer aux enfants d'agents leurs paquets avant l'heure, les différentes activités et spectacles proposés ont pu leur inspirer un avant-goût de vacances.
  • 12/12/2019 : Executive Certificate : une nouvelle formation de haut niveau pour les agents généraux
    En 2020 agéa et l'IFPASS mettent sur pied un mécanisme de formation pour perfectionner son business et s'approprier les changements constants du métier.
  • 11/12/2019 : Prime Macron 2020 : Ce qu'il faut savoir
    L'article 7 du projet de loi de financement de la sécurité sociale précise que le versement de la prime sur le pouvoir d'achat aux salariés, reconduite, nécessite la mise en place d'un accord d'intéressement. Le Conseil constitutionnel a toutefois été saisi.
  • 10/12/2019 : Assureurs en LPS : l'ACPR entend sévir
    Le 25 novembre 2019 L'ACPR prononce à l'encontre de l'assureur en LPS Elite Insurance une interdiction de commercialisation des contrats en France pendant 2 ans.
  • 08/12/2019 : Une première promotion couronnée de succès !
    Le 2 décembre, agéa et l'IFPASS étaient à la fête. Moins pour célébrer l'achèvement de la première session du MBA Agent Général - Entrepreneur Dirigeant d'assurance (qui se rééditera) que féliciter les 17 premiers lauréats de cette promotion inaugurale !
  • 27/11/2019 : Le démarchage téléphonique strictement encadré
    Le 19 novembre 2019, le Comité consultatif du secteur financier (CCSF) a rendu un Avis sur le démarchage téléphonique en assurance. Une nécessité afin de mettre au ban de mauvaises pratiques de quelques acteurs sur le marché et qui ont abouti à tromper les consommateurs.
  • 27/11/2019 : Congrès C2I à Angers: tout un programme !
    Ville de confluences oblige, Angers a accueilli le 3ème Congrès annuel Inter-régional et Inter-syndical d'agéa. Le 25 et 26 novembre, 354 agents en provenance des quatre régions du Nord-Ouest de la France s'y sont réunis. Et le programme était aussi conséquent que la diversité d'agents réunis : réforme des retraites, RGPD, obligation de conseils sous la DDA, et bien d'autres.
  • 27/11/2019 : Sur le terrain du courtage accessoire
    Les agents généraux ont la possibilité de pratiquer le courtage accessoire. Ce dernier est cependant très encadré. agéa a recruté un chargé de mission pour mieux cerner les possibilités et les mesures de cette activité.
Lionel Eeckman est agent Aréas à Pouzauges et Chantonnay (85). Il a fait appel cette année à agéa Rh pour recruter un nouveau collaborateur. Il a accepté de partager avec nous son expérience., Lionel Eeckman est agent Aréas à Pouzauges et Chantonnay (85). Il a fait appel cette année à agéa Rh pour recruter un nouveau collaborateur. Il a accepté de partager avec nous son expérience.