CGPA : le point sur votre contrat RC pro

15/10/2020 : Votre statut vous obligeant à contracter une assurance de RC pro, principalement via CGPA. L'occasion de rappeler pourquoi celle-ci est nécessaire, alors que où les renouvellements pour 2021 s'opèrent.
Vous le savez parfaitement, votre statut d’agent général d’assurance rend obligatoire la souscription d’une assurance de responsabilité civile professionnelle pour exercer votre métier, selon la Convention agéa-FFA de 1996. C’est aussi le cas si vous pratiquez le courtage accessoire, selon les exigences de l’article L. 512-6 du code des assurances.

CGPA est l’assureur quasi-exclusif des agents généraux et pour cause : il en est le spécialiste depuis de très nombreuses années. Avant de procéder au renouvellement 2021, quelles sont les grandes lignes de votre contrat ? Petit rappel.

Pour vos activités réglementées, le contrat couvre votre RC jusqu’à 5 M€ en cas de mise en cause de votre responsabilité et 5 M€ de capitaux pour vos autres activités (comme l’indication, la conservation des archives pour le compte de tiers, la formation, l’épargne salariale…). Une deuxième ligne de couverture est possible.

S’adjoint à cette assurance obligatoire, la RC exploitation pour la couverture des dommages de vos salariés, de vos clients que vous recevez dans votre agence, notamment.

Depuis un an, les garanties Cyber sont en inclusion dans tous les contrats. À l’heure où les données sont à la fois le cœur de la machine mais aussi un des risques les plus exposé. Cette couverture est désormais nécessaire. Le contrat prévoit des prestations « Assistance et gestion de crise » suite à une Cyber attaque.

N’hésitez pas à contacter CGPA en cas de questions.
Actualités
rc pro, rc pro