Retraites : agéa et la FFA se sont mises d'accord

14/10/2021 : Après des mois de négociations, agéa et la FFA se sont mises d'accord sur un texte qui sauvegardera le régime de retraite complémentaire des agents généraux d'assurance. Il sera ratifié en décembre 2021.



Grâce à une mobilisation commune d’agéa, de la CAVAMAC et d’agéa Senior, l’issue de cette difficile négociation est positive pour tous les agents et les retraités :

• Le montant des cotisations des agents demeure inchangé ;
• Le niveau des pensions et des droits à la retraite est maintenu ;
• Le régime satisfait à ses obligations réglementaires de disposer de 40 années de réserves.


S’inscrivant dans la continuité de ses prédécesseurs, le nouvel accord fixera le niveau de contribution des compagnies pour les trois années à venir : en 2022 et 2023, chaque compagnie contribuera à hauteur de 2,5 % du montant des commissions de chaque agent de son réseau. Pour 2024, le taux sera fonction de la situation du régime. Il est expressément convenu qu’à l’issue de cette période, des discussions auront lieu afin de fixer le niveau de concours des entreprises d’assurance.

Cette accord a été rendu possible par la bonne gestion de la CAVAMAC, dont les réserves ne sont pas mises en danger. L'organisme de gestion de nos retraites complémentaires vous explique tout ici.

Pascal Chapelon, Président d’agéa, a déclaré : « La raison a prévalu et la FFA peut être remerciée pour cet accord équilibré ! Je me félicite aussi de la capacité de la Fédération et des agents adhérents à mobiliser, via leurs députés et sénateurs, les ministères concernés, pour peser dans les discussions. »

Maintenant que ce dossier est derrière les agents, agéa souhaite se concentrer sur les autres enjeux de la profession et du secteur de l’assurance : attractivité du métier, risques climatiques, transition écologique, risque cyber, assurance emprunteur…
Actualités
retraites accord FFA, retraites accord FFA