AG 2019 - Acte 2 : Célébration & Passé

03/07/2019 : Retour sur la commémoration des 100 ans de la Fédération, qui a suivi la première journée de l'Assemblée générale 2019 et s'est tenue au sein de l'Hôtel Shangri La.
C’est dans l’enceinte de l’Hôtel Shangri-La, sous l’aire protectrice de la grande dame de fer, qu’eut pu être célébrée le centenaire de la Fédération. Moment fort de ce milieu d’année, la cérémonie fut l’occasion pour les représentants, agents et journalistes présents de replonger dans une histoire tout à la fois répétitive et évolutive, celle de la FNSAGA devenue agéa, et, à travers elle, celle d’un métier et d’un mode de distribution.  

Comparant l’Histoire d’agéa à un roman "inlassablement réécrit" – reprenant ainsi les mots de Jacques Attali – Patrick Evrard, président de la Fédération, a célébré dans son intervention la trajectoire d’une profession ancrée dans son temps. « Le passé éclaire l’avenir. Notre passé sur un siècle écoulé, nous pouvons en être fiers. Notre profession est profondément ancrée dans les territoires et je suis persuadé en jetant un œil sur la crise de la société que nous vivons aujourd’hui que cette notion de territoire et de proximité a un réel sens. » a-t-il déclaré devant les 270 personnes présentes. Parmi elles, les anciens présidents de la Fédération André Migeo (1986-1987) ou Hervé de Veyrac (2012-2015), Michel Picon, président de l’UNAPL, Bertrand de Surmont, président de la CSCA, plusieurs dirigeants de compagnies et une vingtaine de journalistes se sont déplacés pour l'événement. 

La Fédération est née à Grenoble en 1919, avec pour objectifs premiers de garantir l’indépendance des agents face à leurs compagnies et faire front face aux courtiers et aux mutuelles agricoles. Dès ses premières assemblées générales, de nombreux chantiers furent entrepris, de l’obtention d’un statut professionnel à la création d’une caisse de prévoyance, en passant par l’amélioration de la fiscalité des agents. Se dotant successivement d’un comité de défense puis d’un Secrétariat général, le siège de la Fédération fut transféré à Paris en 1923, date à partir de laquelle la structure « parlementaire » de la Fédération, jusqu’alors fonctionnant par regroupements de chambre départementales, devint plus verticale avec un Bureau exécutif renforcé.


Depuis lors, le spectre des activités et des affiliations de la Fédération n’a cessé de s’élargir, notamment aux lendemains de la Seconde guerre mondiale : création de la CGPA, de la CAVAGA (devenue CAVAMAC avec l’inclusion des sous-agents), du Praga, de SAGAFORM (future agéa Formation) ou de CAP COMPETENCE ; contribution à l’édification de l’UNAPL ou de l’ENAS, obtention des statuts IARD et VIE, amendés depuis ; négociations multi-institutionnelles et progressives pourl'accès des agents aux sociétés, etc. Outre son dialogue constant avec les institutions (Conseil National des Assurances, BIPAR, FFSA puis FFA), la Fédération est également devenue une plateforme de réflexion permanente depuis le milieu des années 1970. Une période à partir de laquelle elle a mené de nombreux travaux sur l’avenir des agents généraux dans un environnement en constante mutation, du Livre bleu des agents généraux en 1982 au projet Refondation en 2018.


À l’occasion des 100 ans d’agéa, une revue de presse (de 6 lettres) retraçant de manière détournée l’Histoire de la Fédération, des agents généraux et du secteur de l’assurance, fut remise aux participants. Elles sont disponibles sur notre site Internet, rubrique "100 ans".

⇒ Acte 1 : Introspection & présent
⇒ Acte 3 : Réflexion & avenir









Actualités
C'est dans l'enceinte de l'Hôtel Shangri-La, sous l'aire protectrice de la grande dame de fer, qu'eut pu être célébrée le centenaire de la Fédération. Moment fort de ce milieu d'année, la cérémonie fut l'occasion pour les représentants, agents et journalistes présents de replonger dans une histoire tout à la fois répétitive et évolutive, celle de la FNSAGA devenue agéa, et à travers elle celle d'un métier et d'un mode de distribution. , C'est dans l'enceinte de l'Hôtel Shangri-La, sous l'aire protectrice de la grande dame de fer, qu'eut pu être célébrée le centenaire de la Fédération. Moment fort de ce milieu d'année, la cérémonie fut l'occasion pour les représentants, agents et journalistes présents de replonger dans une histoire tout à la fois répétitive et évolutive, celle de la FNSAGA devenue agéa, et à travers elle celle d'un métier et d'un mode de distribution.