AG 2019 - Acte 2 : Célébration & Passé

03/07/2019 : Retour sur la commémoration des 100 ans de la Fédération, qui a suivi la première journée de l'Assemblée générale 2019 et s'est tenue au sein de l'Hôtel Shangri La.
C’est dans l’enceinte de l’Hôtel Shangri-La, sous l’aire protectrice de la grande dame de fer, qu’eut pu être célébrée le centenaire de la Fédération. Moment fort de ce milieu d’année, la cérémonie fut l’occasion pour les représentants, agents et journalistes présents de replonger dans une histoire tout à la fois répétitive et évolutive, celle de la FNSAGA devenue agéa, et, à travers elle, celle d’un métier et d’un mode de distribution.  

Comparant l’Histoire d’agéa à un roman "inlassablement réécrit" – reprenant ainsi les mots de Jacques Attali – Patrick Evrard, président de la Fédération, a célébré dans son intervention la trajectoire d’une profession ancrée dans son temps. « Le passé éclaire l’avenir. Notre passé sur un siècle écoulé, nous pouvons en être fiers. Notre profession est profondément ancrée dans les territoires et je suis persuadé en jetant un œil sur la crise de la société que nous vivons aujourd’hui que cette notion de territoire et de proximité a un réel sens. » a-t-il déclaré devant les 270 personnes présentes. Parmi elles, les anciens présidents de la Fédération André Migeo (1986-1987) ou Hervé de Veyrac (2012-2015), Michel Picon, président de l’UNAPL, Bertrand de Surmont, président de la CSCA, plusieurs dirigeants de compagnies et une vingtaine de journalistes se sont déplacés pour l'événement. 

La Fédération est née à Grenoble en 1919, avec pour objectifs premiers de garantir l’indépendance des agents face à leurs compagnies et faire front face aux courtiers et aux mutuelles agricoles. Dès ses premières assemblées générales, de nombreux chantiers furent entrepris, de l’obtention d’un statut professionnel à la création d’une caisse de prévoyance, en passant par l’amélioration de la fiscalité des agents. Se dotant successivement d’un comité de défense puis d’un Secrétariat général, le siège de la Fédération fut transféré à Paris en 1923, date à partir de laquelle la structure « parlementaire » de la Fédération, jusqu’alors fonctionnant par regroupements de chambre départementales, devint plus verticale avec un Bureau exécutif renforcé.


Depuis lors, le spectre des activités et des affiliations de la Fédération n’a cessé de s’élargir, notamment aux lendemains de la Seconde guerre mondiale : création de la CGPA, de la CAVAGA (devenue CAVAMAC avec l’inclusion des sous-agents), du Praga, de SAGAFORM (future agéa Formation) ou de CAP COMPETENCE ; contribution à l’édification de l’UNAPL ou de l’ENAS, obtention des statuts IARD et VIE, amendés depuis ; négociations multi-institutionnelles et progressives pourl'accès des agents aux sociétés, etc. Outre son dialogue constant avec les institutions (Conseil National des Assurances, BIPAR, FFSA puis FFA), la Fédération est également devenue une plateforme de réflexion permanente depuis le milieu des années 1970. Une période à partir de laquelle elle a mené de nombreux travaux sur l’avenir des agents généraux dans un environnement en constante mutation, du Livre bleu des agents généraux en 1982 au projet Refondation en 2018.


À l’occasion des 100 ans d’agéa, une revue de presse (de 6 lettres) retraçant de manière détournée l’Histoire de la Fédération, des agents généraux et du secteur de l’assurance, fut remise aux participants. Elles sont disponibles sur notre site Internet, rubrique "100 ans".

⇒ Acte 1 : Introspection & présent
⇒ Acte 3 : Réflexion & avenir









Actualités
  • 02/06/2020 : Contrats en alternance : la rentrée c'est maintenant !
    Appréciés des étudiants et des employeurs, les contrats en alternance, jusqu'ici en expansion, comptent résister à la crise actuelle. Alors que le gouvernement a fait ses premières annonces, avec une aide de 8000 euros à tout employeur engageant un étudiant en alternance, les candidats et embaucheurs entament leurs démarches. Aux agents d'y prendre part et d'investir.
  • 01/06/2020 : Chômage partiel : Ce qui change à compter du 1er juin
    Dans l'objectif « d'accompagner la reprise de l'activité », le Ministère du Travail annonce que la prise en charge de l'activité partielle par l'État et l'Unédic sera réduite à 85 % de l'indemnité versée au salarié et ce, à compter du 1er juin 2020, dans un communiqué diffusé le 25 mai 2020. Cette mesure sera mise en oeuvre par décret.
  • 27/05/2020 : COVID-19 : Prorogation des délais et contrats d'assurance
    Parmi les 25 ordonnances adoptées par le gouvernement relatives à l'économie du pays, l'ordonnance n°2020-306 s'attarde sur la prorogation des délais échus pendant la période d'urgence sanitaire et sur l'adaptation des procédures pendant cette même période. Quels impacts a-t-elle sur les contrats d'assurances ? Notamment avec la prorogation de l'état d'urgence sanitaire jusqu'au 10 juillet. (mise à jour - 27 -05-2020)
  • 19/05/2020 : COVID-19 : Actualisez votre évaluation des risques
    Dans le contexte de sortie de crise liée au COVID-19, le "Document unique d'évaluation des risques" (DUER) doit impérativement être mis à jour, pour inclure les différentes interactions. Pour rappel, ce document doit être dûment rempli en cas de contrôle. Nous vous fournissons un modèle, mis à jour.
  • 19/05/2020 : Lutte anti-blanchiment : tout sur l'enquête ACPR
    Si vous êtes inscrit à l'Orias en qualité de courtier d'assurance et seulement dans ce cas, vous avez très certainement reçu - le 15 mai 2020 - une demande de l'Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR) vous demandant de répondre à un questionnaire sur la lutte anti-blanchiment et le financement du terrorisme (LCB-FT), pour le 12 juin 2020. Cette initiative de l'ACPR a déjà suscité des interrogations de nos adhérents auxquelles agéa vous apportent des réponses.
  • 18/05/2020 : Le lundi de Pentecôte : un jour férié ?
    Le lundi de Pentecôte correspond au 1er juin cette année. Redevenu jour férié, l'employeur doit toutefois veiller à ce que tous les salariés accomplissent 7 heures supplémentaires.
  • 15/05/2020 : COVID-19 : Renforcement du contrôle sur les demandes d'activité partielle
    Souhaitant renforcer l'encadrement des demandes d'activité partielle, le Ministère du Travail a adressé aux Direccte une instruction afin de leur présenter les objectifs du plan de contrôle à mettre en oeuvre dans leurs territoires et leur rappeler les outils juridiques dont elles disposent.
  • 06/05/2020 : COVID-19 : Lettre ouverte - Les agents généraux s'expriment !
    Puisque les agents généraux sont les mieux placés pour parler des mesures de solidarité mises en place par les assureurs, Patrick Evrard a rédigé une Lettre ouverte. Celle-ci peut être signée et partagée par les agents auprès de leurs relations locales et de leurs clients. Une campagne de communication #MonClientMaPriorité est également lancée sur les réseaux sociaux. Et ce afin que les agents puissent prendre en main une communication rendue imperceptible et dissonante depuis plusieurs semaines.
  • 05/05/2020 : COVID-19 & assurance auto : qu'en dit le droit ?
    UFC- Que choisir a appelé les assureurs à une baisse drastique des primes en assurance automobile, en réponse à la baisse de la sinistralité automobile due aux mesures de confinement. Si cette prise de position fait sensation, les choses ne sont pas si simples selon le code des assurances.
  • 30/04/2020 : COVID-19 : Gardons le contact et profitons en pour nous former
    Bien que l'accueil à la Fédération soit suspendu jusqu'à nouvel ordre, les équipes sont joignables à distance et mettent tout en oeuvre pour vous accompagner. Si elle n'est pas une nouveauté, la formation à distance a pris, dans ce contexte inédit, une dimension nécessaire et opportune pour les agents généraux et leurs collaborateurs. Nos organismes de formation ont ainsi réévalué et adapté leurs programmes dans ce format, vous permettant d'assurer la continuité de votre professionnalisation.
    L'Etat a lancé un plan massif de formation pour les salariés en activité partielle : le FNE Formation, permettant un financement à 100% des coûts pédagogiques.
C'est dans l'enceinte de l'Hôtel Shangri-La, sous l'aire protectrice de la grande dame de fer, qu'eut pu être célébrée le centenaire de la Fédération. Moment fort de ce milieu d'année, la cérémonie fut l'occasion pour les représentants, agents et journalistes présents de replonger dans une histoire tout à la fois répétitive et évolutive, celle de la FNSAGA devenue agéa, et à travers elle celle d'un métier et d'un mode de distribution. , C'est dans l'enceinte de l'Hôtel Shangri-La, sous l'aire protectrice de la grande dame de fer, qu'eut pu être célébrée le centenaire de la Fédération. Moment fort de ce milieu d'année, la cérémonie fut l'occasion pour les représentants, agents et journalistes présents de replonger dans une histoire tout à la fois répétitive et évolutive, celle de la FNSAGA devenue agéa, et à travers elle celle d'un métier et d'un mode de distribution.