Démarchage téléphonique abusif : un intermédiaire lourdement sanctionné

02/10/2019 : L'antenne des Bouches-du-Rhône de la DGCCRF a infligé 12 000 euros d'amende à un courtier d'assurance pour ne pas avoir respecté la liste d'opposition au démarchage téléphonique Bloctel.
Les faits reprochés au courtier – SAS France Prévoyance & Mutuelles – consiste à avoir démarché 18 688 consommateurs qui étaient pourtant inscrit sur Bloctel.

Pour rappel, le service Bloctel est la liste d’opposition au démarchage téléphonique sur laquelle tout consommateur peut s’inscrire gratuitement afin de ne plus être démarché téléphoniquement par un professionnel avec lequel il n’a pas de relation contractuelle en cours (http://www.bloctel.gouv.fr/). ce service est issu des dispositions de la loi « Hamon » du 17 mars 2014, et est entré en application le 1er juin 2016.

Concernant les infractions à la réglementation Bloctel, la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) peut, au titre des sanctions administratives dont elle dispose, infliger une amende maximum de 15.000€ pour une personne physique et 75.000€ pour une personne morale. La sanction est multipliée par deux en cas de récidive.

Cette affaire intervient au moment où le démarchage téléphonique est dans le triple viseur du législateur (Proposition de loi visant à encadrer le démarchage téléphonique et à lutter contre les appels frauduleux, 3 oct. 2018), du Comité Consultatif du Secteur Financier (CCSF), qui est saisi du sujet et devrait rendre un avis prochainement, et des associations de défense des consommateurs, qui ont récemment fait savoir leur mécontentement par communiqué de presse en allant jusqu’à évoquer l’interdiction du démarchage téléphonique !

De leurs côtés, les professionnels de l’assurance réfléchissent au moyen de rendre le démarchage téléphonique plus respectueux du consommateur via notamment le canal du CCSF.

Pour rappel, l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR) a, de son côté, déjà eu l’occasion de sanctionner de mauvaises pratiques en matière de démarchage téléphonique préalable à une souscription insuffisamment respectueuse du consentement du client (SGP, 26 février 2018 : sanction de 150 000€).
Actualités
  • 15/01/2020 : Prime Macron 2020 : tout sur l'accord d'intéressement
    Dans la loi de financement de sécurité sociale promulguée fin décembre 2019, l'article 7 précise que le versement de la prime MACRON aux salariés nécessite la mise en oeuvre d'un accord d'intéressement.
  • 14/01/2020 : "Développons notre agence en équipe", ou le nerf du métier
    Pour la deuxième année d'affilée, agéa organisait le 13 janvier un colloque portant à la fois sur l'actualité sociale juridique et les thématiques liées au management RH de l'agence, du recrutement à la fidélisation en passant par les projets communs. L'occasion pour les 70 agents présents de saisir un panorama sur leur stratégie et expérience agence.
  • 26/12/2019 : agéa aux couleurs de Noël
    Comme chaque année, les régions agéa ont joué le jeu du petit Noël à l'occasion de l'opération "Arbre de Noël". Si les différents pères Noël n'ont pas manqué de délivrer aux enfants d'agents leurs paquets avant l'heure, les différentes activités et spectacles proposés ont pu leur inspirer un avant-goût de vacances.
  • 12/12/2019 : Executive Certificate : une nouvelle formation de haut niveau pour les agents généraux
    En 2020 agéa et l'IFPASS mettent sur pied un mécanisme de formation pour perfectionner son business et s'approprier les changements constants du métier.
  • 11/12/2019 : Prime Macron 2020 : Ce qu'il faut savoir
    L'article 7 du projet de loi de financement de la sécurité sociale précise que le versement de la prime sur le pouvoir d'achat aux salariés, reconduite, nécessite la mise en place d'un accord d'intéressement. Le Conseil constitutionnel a toutefois été saisi.
  • 10/12/2019 : Assureurs en LPS : l'ACPR entend sévir
    Le 25 novembre 2019 L'ACPR prononce à l'encontre de l'assureur en LPS Elite Insurance une interdiction de commercialisation des contrats en France pendant 2 ans.
  • 08/12/2019 : Une première promotion couronnée de succès !
    Le 2 décembre, agéa et l'IFPASS étaient à la fête. Moins pour célébrer l'achèvement de la première session du MBA Agent Général - Entrepreneur Dirigeant d'assurance (qui se rééditera) que féliciter les 17 premiers lauréats de cette promotion inaugurale !
  • 27/11/2019 : Le démarchage téléphonique strictement encadré
    Le 19 novembre 2019, le Comité consultatif du secteur financier (CCSF) a rendu un Avis sur le démarchage téléphonique en assurance. Une nécessité afin de mettre au ban de mauvaises pratiques de quelques acteurs sur le marché et qui ont abouti à tromper les consommateurs.
  • 27/11/2019 : Congrès C2I à Angers: tout un programme !
    Ville de confluences oblige, Angers a accueilli le 3ème Congrès annuel Inter-régional et Inter-syndical d'agéa. Le 25 et 26 novembre, 354 agents en provenance des quatre régions du Nord-Ouest de la France s'y sont réunis. Et le programme était aussi conséquent que la diversité d'agents réunis : réforme des retraites, RGPD, obligation de conseils sous la DDA, et bien d'autres.
  • 27/11/2019 : Sur le terrain du courtage accessoire
    Les agents généraux ont la possibilité de pratiquer le courtage accessoire. Ce dernier est cependant très encadré. agéa a recruté un chargé de mission pour mieux cerner les possibilités et les mesures de cette activité.
L'antenne des Bouches-du-Rhône de la DGCCRF a infligé 12 000? d'amende à un courtier d'assurance pour ne pas avoir respecté la liste d'opposition au démarchage téléphonique Bloctel. , L'antenne des Bouches-du-Rhône de la DGCCRF a infligé 12 000? d'amende à un courtier d'assurance pour ne pas avoir respecté la liste d'opposition au démarchage téléphonique Bloctel.