SwissAga : une assemblée axée sur la réussite

02/07/2019 : L'Assemblée générale du Syndicat d'agents SwissLife, SwissAga, s'est tenue le 27 juin au sein de l'hôtel L'Hermitage Gantois au centre de Lille. Elle était orientée autour d'une question : « Comment font les agents généraux qui réussissent ? »
Près de 150 agents généraux SwissLife se sont déplacés dans la ville drapière en dépit des fortes chaleurs et furent accueillis par le Président de leur Syndicat, Benjamin Proux. Ce dernier a commencé par leur exposer le bilan de l’année écoulée, avant de laisser la parole à Patrick Evrard, Président d’agéa. Ce dernier a pu leur présenter les différents projets en cours et à venir, sur lesquels planche la Fédération : parmi eux les discussions avec la FFA sur les données RGPD (Benjamin Proux lui-même est membre du groupe de travail éponyme), les différentes stratégie de valorisation du métier, le diplôme MBA Agent Général – Dirigeant Entrepreneur d’assurance, ou le projet d’agence prévu fin 2019. S’en est suivie une série d’échanges entre les agents et la direction de SwissLife sur l’actualité du groupe et le quotidien en agence, notamment la stratégie phygitale qui y est adoptée. Charles Relecom, Président de SwissLife France, Eric Le Baron, Directeur général, Pierre François, Directeur général de SwissLife Prévoyance et Santé, et Tanguy Polet, Directeur de la transformation digitale de SwissLife France, ont réaffirmé la volonté de la compagnie de poursuivre cette stratégie du sur-mesure du client, via des échanges permanents, notamment digitaux, entre clients et agents, et qui aujourd’hui fait la singularité de ces derniers.

Après l’accueil des nouveaux agents débuta une série de tables rondes, chacune chargée d’apporter un axe de réponse à la question « Comment font les agents généraux qui réussissent ? ». Le premier d’entre eux abordait le traitement des leads [contacts internet pouvant devenir des clients potentiels], poursuivant ainsi la thématique phygitale qui avait figuré au centre des discussions précédentes. « Je pense que nous ne pouvons pas nous passer des leads. Notre modèle repose sur une offre de services de proximité que nous pouvons apporter à ces clients Internet », a estimé Patrick Evrard. Toujours sous le spectre digital, la deuxième table ronde interrogeait les réseaux sociaux, appropriés au marché de l’assurance, tels que LinkedIn (principalement), Facebook ou Twitter. Là encore la jonction à opérer entre ces réseaux et les rapports réels, et la juste mesure qu’elle implique, ont retenu toute l’attention des intervenants et de leur auditoire.

Troisième axe de réponse étudié : l’épargne et la retraite. À l’assurance vie succéda l’assurance dommages puisque les assurances de biens ont forgé le quatrième et dernier axe de réponse ; thème singulier pour une compagnie ayant centré sa stratégie sur l'assurance des personnes. Pour conclure cette journée, le Syndicat de la compagnie helvétique procéda à l’élection de son nouveau Bureau exécutif. Benjamin Proux fut ainsi réélu pour un nouveau mandat, lui permettant de clore le dernier rassemblement syndical avant la période estivale.
Actualités
L'Assemblée générale du Syndicat d'agents SwissLife, SwissAga, s'est tenue le 27 juin au sein de l'hôtel L'Hermitage Gantois au centre de Lille. Elle était orientée autour d'une question : « Comment font les agents généraux qui réussissent ? », L'Assemblée générale du Syndicat d'agents SwissLife, SwissAga, s'est tenue le 27 juin au sein de l'hôtel L'Hermitage Gantois au centre de Lille. Elle était orientée autour d'une question : « Comment font les agents généraux qui réussissent ? »